5 exemples de Growth Hacking réussis

Faire grandir son business rapidement est le rêve de tout entrepreneur. Certains y arrivent mais pour d’autres, il est difficile de trouver des idées pour propulser une jeune entreprise.

Vous ne le savez peut-être pas encore mais des start-ups bien connues sont devenues célèbres rapidement en utilisant un ensemble de pratiques et de techniques appelé le Growth Hacking.

Quel est ce procédé que l’on connaît mal et de quelle façon les entreprises se l’approprient, parfois à la limite de la légalité ? Voici 5 exemples de Growth Hacking réussis qui ont propulsé les plus grands de façon exponentielle.

 

Le Growth Hacking, qu’est-ce-que c’est ?

growth hacking définition

Littéralement, nous pouvons traduire growth hacking par “bidouillage de croissance”. Son objectif : une croissance rapide, exponentielle d’un produit ou d’un service. Certains le définissent plus comme un état d’esprit qu’une technique. Le Growth hacker utilise tous les moyens possibles pour arriver à ses fins. Ces moyens peuvent être à la limite de la légalité et non conventionnels mais ils n’ont qu’un seul objectif : une croissance rapide de l’entreprise.

Le saviez-vous ?
Sean Ellis a inventé ce terme lorsqu’il travaillait chez Dropbox. Il ne savait pas comment intituler ou définir son poste puisque sa fonction allait au-delà du simple web marketing. C’est ainsi que le Growth Hacking est né.

Vous souhaitez connaître le secret de la croissance exponentielle de Facebook, Instagram ou encore Netflix ? Voici les exemples de hacks utilisés par les géants actuels.

 

1. AirBnB

growth hacking AirBnb

Il s’agit d’un des exemples les plus connus. La plateforme communautaire de location de logements entre particuliers avait besoin de construire sa base d’utilisateurs, sa réputation et sa clientèle. Les fondateurs se sont aperçus que leur potentiels clients se tournaient vers Craiglist pour trouver des hébergements. Ils se sont donc servis sur la base d’utilisateurs pour récupérer les clients.

Cette tactique a très bien fonctionné puisque le public a été séduit par le site puis rapidement fidélisé.

 

2. Facebook

growth hacking Facebook

Même le géant des réseaux sociaux a un jour utilisé des techniques de Growth Hacking pour étendre sa portée à travers le monde !

Mark Zuckerberg a tout d’abord hacké l’intranet de Harvard pour accéder à toutes les photos d’identité des étudiants. Il n’est pas passé loin de l’expulsion ! Les étudiants mentionnés ont naturellement été menés à s’inscrire sur le réseau. Le fondateur de Facebook utilisait par la suite les mails des universités pour développer la base utilisateurs.

Facebook a encouragé les utilisateurs à mentionner leurs contacts e-mails dans les publications. Ainsi les personnes mentionnées, curieuses de savoir ce qu’on disait à leur sujet se sont inscrites à leur tour sur le réseau social.

 

3. Instagram

growth hacking Instagram

A l’origine, les fondateurs d’Instagram travaillaient sur le développement d’une application de géolocalisation. Celle-ci provoquait alors peu d’enthousiasme. En revanche l’une des fonctionnalités suscita rapidement l’engagement des utilisateurs : le partage de photos.

Instagram naît donc et compte 25 000 inscriptions dès le premier jour de son lancement. Le réseau s’est ensuite propulsé grâce au marketing d’influence, puisque des influenceurs très connus se sont rapidement inscrits.

Mais le réseau social a utilisé d’autres moyens pour grandir rapidement :

  • L’application était publique par défaut, ce hack permettait de découvrir les photos de parfaits inconnus et de susciter de l’engagement.
  • Instagram permet de suivre et d’être suivi par des personnes que l’on ne connaît pas.
  • Instagram est connecté à d’autres réseaux sociaux.

4. Netflix

growth hacking Netflix

Voici les techniques de Growth Hacking utilisés par les fondateurs de Netflix :

  • Acquérir et diffuser des émissions de télévisions populaires pour inciter le public à s’abonner
  • Miser sur une forte présence sur les réseaux sociaux pour entrer en contact avec ceux qui aiment le divertissement.
  • Engager les plus talentueux pour créer d’excellents contenus afin d’encourager les gens à s’abonner.

Netflix compte désormais plus de 117 millions d’abonnés.

 

5. Hotmail

hotmail

C’est une idée de Growth Hacking originale qui a propulsé le système de messagerie. Ne sous-estimez jamais le pouvoir de la signature ! Hotmail a invité les destinataires des e-mails à obtenir un compte gratuit en intégrant la phrase d’accroche : “P.S : I love you. Get your free email at Hotmail” en bas de chaque email avec un lien vers le site Hotmail.

Le service de messagerie a connu une croissance ultra-rapide en comptabilisant 12 millions d’utilisateurs en 18 mois.

 

On dit bien que la chance sourit aux audacieux. Le growth hacker est non-conformiste et créatif, c’est aussi un expérimentateur. Toutes les entreprises citées ont connu une croissance exponentielle en utilisant un ensemble de techniques de Growth Hacking peu conforme et pourtant très efficace.

Vous manquez d’idées pour attirer de nouveaux clients ? Postez votre projet gratuitement sur Codeur.com et recevez les devis de nombreux professionnels du marketing freelances.

Entreprenariat

via Codeur Mag https://ift.tt/2bmHdOU

April 18, 2020 at 11:12AM

PARTAGEZ L'ARTICLE !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🍪

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.